Charte NATURESPECT

                 Notre Charte NatuRespect

 

C'est avec la mise en place d'une charte NatuRespect que La Petite Creuse assure la sauvegarde des flores végétales et animales présentes dans ses jardins et considère chaque espèce à égalité en lui conférant une utilité certaine et en respectant l'ensemble de la chaine qu'ils forment.

Dans notre politique environnementale, il n'y a pas de mauvaise herbe, ni d'insecte indésirable. Chaque espèce a sa place et la disparition de l'autre entraine une population non maitrisée de l'autre. La Petite Creuse est pour une nature 100% utile.

La Petite Creuse tient à ce que la charte NatuRespect soit durable.

Aussi est appliquée la tonte règlementée et responsable : les tapis végétals ne sont raccourcis que là où cela s'avère indispensable. Ainsi, bon nombre d'espèces végétales et animales sont protégées et certaines devenues rares, prolifèrent de nouveau. Et la jachère sauvage est là pour en témoigner.

Cette politique est mise en place pour permettre à l'ensemble de la nature à faire face aux changements climatiques naturellement et à trouver un équilibre entre les utiles et les nuisibles envahissants. Cet équilibre respecté est un des moyens de lutte contre les allergies aux pollens et la pollution verte.

Des jachères sauvages sont entretenues naturellement et protégées dans nos jardins et nous assurent un complément de plantes rares ou méconnues. C'est aussi un très bon refuge pour de nombreux insectes comme les papillons ou les crickets, mais aussi les rampants et autres petits lézards. 

 

abeilles et bourrache

C'est par la mise en place de fleurs utiles comme la bourrache que La Petite Creuse attire les abeilles et autres butineurs dans ses jardins, pour la bonne santé de tous.

 

la fourmilière

Une fourmillière est présente aux abords de nos jardins et les fourmis y sont choyées et se nourrissent de divers aliments sur les terrains. Elles surveillent et savent repousser les plus gros nuisibles sur un large périmètre.

La capucine est une des meilleures fleurs à consommer. C'est aussi une plante où les pucerons prolifèrent et les fourmis n'hésitent pas à y développer des élevages pour nourrir l'avenir de la fourmillière.

 

la coccinelle

La coccinelle fait bien sur partie des insectes les plus appréciés et pour cause : celle-ci se régale des pucerons qui investissent certaines plantes comme les capucines et partagent aisément le reste du festin avec les fourmis.

 

le bousier

Le bousier fait partie de ses insectes qu'on croit indésirables et pourtant : Outre sa force insoupsonnée, il débarrasse le jardin de nombreux déchets organiques et se nourrit avec bonheur dans les compost en organisant des réserves de merdes ; la récompense est dans un terreau de qualité. Sans la présence de ces bousiers, mouches et autres nettoyeurs, la vie serait irrespirable.

 

le ver de terre

Le ver de terre peut paraitre être un animal répugnant et c'est pourtant lui qui va déterminer la qualité de votre terre en lui permettant de respirer. C'est un des êtres primordiaux ; N'hésitez pas à provoquer sa présence qui peut s'avérer rassurante.